Faut-il souscrire une assurance emprunteur pour un prêt à la consommation ?

Publiéé le 6 décembre 2016 par David

Faut-il souscrire une assurance emprunteur pour un prêt à la consommation ?

Quel que soit le type de prêt, les organismes prêteurs proposent toujours aux emprunteurs une offre d’assurance. Même si la législation n’impose aucunement la souscription d’une assurance de prêt, celle-ci est exigée pour un crédit immobilier, mais généralement seulement proposée pour un prêt à la consommation. Alors, est-il vraiment nécessaire que vous la souscriviez ?

L’assurance de prêt pour un crédit conso

L’assurance de prêt est un contrat vous proposant les garanties de décès, d’invalidité, d’incapacité de travail et de perte d’emploi (garantie optionnelle). Elle vous permet de couvrir les risques de défaillance de remboursement grâce à une prise en charge totale ou partielle de vos mensualités, selon la garantie concernée et la quotité assurée.

Quel que soit votre choix, avant toute signature de contrat, vous devez bien vérifier le détail des exclusions de l’assurance vous étant proposée. En effet, généralement, les assurances de prêt liées à un prêt à la consommation se veulent plutôt restrictives. Elles ne peuvent par exemple pas se déclencher en cas de maternité.

Aussi, la garantie perte d’emploi concerne uniquement les salariés exerçant leur activité professionnelle en CDI, ne peut jouer qu’en cas de licenciement non intentionnel de votre part et exclue certaines situations telles que le licenciement pour faute. Vous devez également vous montrer attentif au délai de carence : ce n’est qu’après le terme d’un délai fixé dans le contrat que l’assureur prend en charge le remboursement des mensualités de votre prêt.

Quand vous souscrivez une assurance emprunteur, une notice d’information doit vous être délivrée. Faites preuve de vigilance quant aux clauses de l’assurance.

Souscrire une assurance prêt conso pour bien se protéger

Si prendre une assurance pour votre prêt à la consommation a un coût, cela vous est tout de même recommandé afin de bien vous protéger contre tout éventuel risque de défaut de remboursement pouvant survenir durant la période de remboursement de votre crédit. Vous gardez ainsi l’esprit tranquille, en sachant que c’est l’assureur qui se substitue à vous pour rembourser votre crédit en cas d’incident.

 

Sur le même sujet

Comment réussir facilement son prêt ?

Les particuliers qui ont recours à un emprunt s’exposent au risque d’une si...

Le prêt personnel pour jeunes actifs : son utilité

Le début des jeunes dans la vie active est caractérisé par la quête d’une ...

Fiscalité 2018 : la taxation sur l’épargne maintenue à un niveau optimal

  Pour financer la suppression des cotisations salariales, chômage et mala...

Prêts d’honneur en agriculture ou prêts perso à la mode paysanne

15 Mai 2017. Une cérémonie d’attribution de prêts d’honneur en agricultur...

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager