Crédit sans justificatif, à utiliser avec précautions

Publiéé le 25 février 2016 par David

Crédit sans justificatif, à utiliser avec précautions

Certains établissements financiers n’accordent pas de crédit sans se justifier de son utilisation par l’emprunteur pendant que d’autres bailleurs octroient librement un prêt sans preuve. Les emprunteurs peuvent ainsi utiliser à leur guise la somme empruntée sans devoir se justifier de son utilisation. Il faut faire attention, car ce type de prêt peut vite devenir source de surendettement s’il n’est pas utilisé à bon escient.

C’est quoi un crédit sans justificatif ?

Les débiteurs en quête de ressources pouvant financer leurs projets personnels peuvent demander un credit sans justificatif en ligne. A la différence du prêt affecté, il ne demande aucune preuve d’achat ni d’utilisation. Les débiteurs sont ainsi libres de financer ses vacances, ses travaux d’aménagement ou de décoration d’habitation, ses équipements ménagers ou encore ses imprévus.

Avant d’accorder un crédit sans justificatif d’emploi, le prêteur s’assure toujours à ce que :

  • L’emprunteur soit solvable, c’est-à-dire capable de rembourser le crédit pour éviter sa faillite et le surendettement du bénéficiaire,
  • Le débiteur fournisse le justificatif des ressources, entre autres, les dernières fiches de paie, relevés de compte bancaire, avis d’imposition…

Ce n’est qu’après que le débiteur peut utiliser le fonds reçu comme bien lui semble. Même si un crédit sans justificatif paraisse simpliste comme cela par rapport à d’autres types de prêt à la consommation, eh bien, les bailleurs ne le cèdent qu’après avoir la certitude d’être remboursé. Il impose, en outre, des taux d’intérêt très élevés ou des garanties.

Source de surendettement, au cas où…

Les ménages ne peuvent pas faire face au remboursement de crédit contracté des fois en ne faisant pas bien attention à son utilisation non justifiée par les établissements financiers. Ils sont ainsi obligés de constituer un dossier de surendettement. Ils doivent, dans ce cas, faire appel à la commission de surendettement rattachée à la Banque de France.

Selon la dernière publication de cette banque primaire hexagonale, 42,3% des dossiers reçus en 2015 concernent les crédits à la consommation avec un niveau moyen d’endettement de 20 954 euros. Le crédit renouvelable en est un exemple concret, car les prêteurs ne demandent aucune justification de l’utilisation de ce prêt. Il n’est pas étonnant qu’il soit le responsable de 23,1% de l’endettement des ménages en 2015.

Sur le même sujet

Comment réussir facilement son prêt ?

Les particuliers qui ont recours à un emprunt s’exposent au risque d’une si...

Le prêt personnel pour jeunes actifs : son utilité

Le début des jeunes dans la vie active est caractérisé par la quête d’une ...

Fiscalité 2018 : la taxation sur l’épargne maintenue à un niveau optimal

  Pour financer la suppression des cotisations salariales, chômage et mala...

Prêts d’honneur en agriculture ou prêts perso à la mode paysanne

15 Mai 2017. Une cérémonie d’attribution de prêts d’honneur en agricultur...

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager