Prêts d’honneur en agriculture ou prêts perso à la mode paysanne

15 Mai 2017. Une cérémonie d’attribution de prêts d’honneur en agriculture a été organisée. Elle a eu lieu sous la houlette de la Chambre d’Agriculture et d’Initiative Creuse.
L’initiative est d’envergure régionale. Elle peut faire tâche d’huile en y prenant de la graine.
L’objectif est pouvoir financer dans la Région Nouvelle-Aquitaine des agriculteurs de plus de 40 ans. Vu leur âge, ils ne peuvent pas bénéficier du dispositif appelé Dotation Jeunes Agriculteurs DJA. Les agriculteurs qui n’ont pas le diplôme agricole de niveau IV sont aussi éligibles.

Le taux du prêt d’honneur est à 0%

Assimilé par les analystes au prêt personnel mais destiné exclusivement aux ruraux, le prêt d’honneur est qualifié de séduisant. Ce prêt est à 0% et le montant obtenu est en moyenne de 16 000 euros. Le prêt peut durer jusqu’à 7 ans.
A titre d’illustration, un projet vient de bénéficier d’un prêt d’honneur de 20 000 euros. Le financement est destiné à l’élevage caprin assorti de production fromagère et de commercialisation en circuits courts.

Le prêt d’honneur soutient les exploitants agricoles

Le prêt d’honneur agricole entend soutenir la création ou la reprise d’exploitation fermière. Il s’agit de faciliter l’accès des exploitants au crédit bancaire. Le candidat peut ne pas être installé, être installé depuis moins d’un an ou être installé à titre de cotisant solidaire ou secondaire.
Le montant du prêt d’honneur varie entre 5000 euros et 20 000 euros par projet, remboursable pour 84 mois au maximum. Pour accéder au prêt, le demandeur doit le coupler avec un prêt bancaire classique égal au moins au montant du prêt d’honneur. Le candidat doit présenter un apport personnel en espèces ou en nature (propriété foncière).
L’assurance-emprunteur est obligatoire ainsi que la présentation d’une contre garantie de l’association «Initiative Périgord». La Chambre d’Agriculture de la Creuse accompagne le bénéficiaire jusqu’à la fin du remboursement.

.