LOA : ce qu’il faut savoir

Beaucoup de consommateurs utilisent la Location avec Option d’Achat ou LOA pour acquérir un véhicule.

Les principes de la LOA

Le futur propriétaire loue une voiture, d’occasion ou neuve, pour deux ans à cinq ans. A la fin du contrat de location, il a la possibilité d’acheter le véhicule selon un prix convenu dans le contrat. Il ne paie que la valeur résiduelle sans taux d’intérêt. Il ne verse aucun apport personnel comme dans le prêt classique.

Les éléments de la LOA

Dans le contrat de location, plusieurs éléments doivent figurer d’après la loi. Cela inclut la date, la durée de l’offre, l’identité du loueur et du locataire. Il faut mentionner l’objet du contrat, le prix du véhicule compte tenu de sa valeur et les modalités de paiement.
D’autres informations sont indiquées obligatoirement. A savoir les frais de location, la durée, le montant du dépôt de garantie. Il ne faut pas oublier le montant des loyers.
Comme l’achat est une option, il faut inscrire la valeur du rachat au terme du contrat. Cela s’appelle la valeur résiduelle. Les deux parties doivent convenir du coût total de l’opération.

Les points attractifs de la LOA

Les frais de carte grise (au nom du loueur), les réparations et les assurances en tout risque sont en principe à la charge du locataire.
De nos jours cependant, le loueur accepte de prendre les assurances et l’entretien du véhicule. Cette politique commerciale vise surtout à attirer la clientèle.
Le délai de rétractation de 10 jours est aussi valable pour la LOA. Il est applicable juste après la signature du contrat.
Le locataire devient propriétaire après s’être acquitté de la valeur résiduelle du véhicule
Le locataire peut acquérir la voiture avant la fin du contrat et à la fin du contrat. En cas de non rachat, le locataire pourra récupérer le dépôt de garantie si les conditions fixées au départ sont respectées.