Le rachat de crédit est-il une bonne solution ?

Avec les conditions actuelles de financement et la perspective de réduire ses mensualités, est-ce que le rachat de prêts représente un intérêt pour les ménages Français ? Nos experts vous proposent un tour complet du sujet pour vous faire une idée plus précise du rachat de prêts.

Fonctionnement du regroupement de prêts

Tout d’abord, rachat et regroupement de prêts désignent une même opération bancaire (source), celle permettant de rassembler plusieurs emprunts en un seul. Un emprunteur ayant plusieurs emprunts peut faire appel à un organisme spécialisé (http://www.solutis.fr) pour regrouper ses emprunts. L’organisme va solder ses crédits en cours et lui proposer un nouveau contrat de crédit incluant des modalités de remboursement différentes, c’est-à-dire une durée allongée, un seul taux et au final une mensualité plus petite.

La réduction de mensualité est possible grâce à l’allongement de la durée, ce qui peut engendrer une majoration du coût total du crédit. C’est-à-dire que le financement sera plus coûteux au final mais que la mensualité sera plus petite, une contrepartie logique qui permet de rééquilibrer le budget des ménages propriétaires comme locataires.

rachat de credit

A quoi s’attendre avec un rachat de crédits ?

Lorsque les crédits sont soldés, il y a souvent des frais de remboursement anticipé, à hauteur de 3% pour les prêts immobiliers, sauf clause indiquant la non-présence des IRA. Ensuite, la mise en place du financement implique également des frais de dossiers et/ou frais de mandats, à hauteur de 7% en moyenne du montant du dossier. Pour les propriétaires ayant un bien en garantie, il faudra supprimer l’hypothèque et en remettre une nouvelle associée au rachat de prêts, là encore il y a des frais de notaires.

Il faut savoir que toutes ces étapes sont gérées par l’organisme spécialisé qui se charge de récapituler l’ensemble des frais et le coût de l’opération à l’emprunteur. Ce dernier n’aura qu’à signer l’offre de contrat de crédit pour obtenir la mensualité réduite dès le mois suivant. Le regroupement de prêts reste une bonne solution puisque l’allègement de la mensualité peut atteindre jusque 60% du montant total actuel. De plus, 1 Français endetté sur 2, selon l’INSEE, estime avoir des mensualités trop lourdes, un recours au rachat de prêts qui est légitime et qui permet surtout d’éviter des déséquilibres financiers.