Comment réussir facilement son prêt ?

Les particuliers qui ont recours à un emprunt s’exposent au risque d’une situation financière instable, et critique. En effet, c’est en signant un contrat de prêt qu’on coure vers le surendettement. Cela n’empêche pas les ménages en France à demander du crédit auprès de la banque pour réaliser certains de leurs projets. Mais force est de constater que ce ne sont pas tous les dossiers qui sont acceptés. Vu que les banques prennent elles aussi un certain risque pour accorder de l’argent aux emprunteurs, ces dernières se montrent très sélectives vis-à-vis des dossiers des emprunteurs. Ainsi, pour optimiser les chances que votre demande soit acceptée par l’établissement de financement, et profiter d’un crédit au meilleur taux, voici quelques conseils.

Présenter un bon profil à la banque

La banque porte son premier jugement sur votre profil emprunteur. Une personne ayant une situation financière stable aura plus de chance de réussir son prêt qu’une personne en chômage. Par ailleurs, vous serez également jugé sur vos antécédents bancaires. Si vous êtes déjà dans la liste des FICP, il vous faudra beaucoup plus d’arguments à fournir à la banque pour que cette dernière puisse accepter votre cas. Cependant, même si votre profil compte beaucoup aux yeux de la banque, ne vous laissez pas tenter de fournir des informations inexactes à votre propos. Plus d’informations pour faire un bon dossier à une banque sur le site de credifina.com.

Régler toutes vos dettes en cours

Dans la mesure du possible, réglez toutes vos dettes en cours auprès de la banque. En effet, avant de vous octroyer un crédit, le banquier s’informera sur ce point. Si vous avez déjà réglé un certain pourcentage de vos dettes, vous devez savoir négocier auprès de la banque pour pouvoir obtenir un nouveau prêt. Par contre, la tâche sera plus simple si vous n’avez plus rien à redevoir sur vos anciennes dettes.

Proposer un apport personnel et une bonne garantie

La banque sera plus souple sur votre demande de crédit si vous avez un apport personnel. Un apport de 10% minimum est conseillé. Ceci représente les frais de notaires, ainsi que les garanties. Il peut aussi être la preuve de votre fiabilité et de votre sérieux. Il est possible d’emprunter sans apport certes, mais votre banquier sera plus ouvert à votre cas si vous lui présentiez un tel document en appui.

Par ailleurs, la garantie joue également un grand rôle pour la réussite de votre prêt. Après tout, la banque tient à se rassurer de votre bon payeur avant de vous accorder un prêt. Et une garantie lui permet de se protéger contre tout cas de non paiement.