Comment calculer un taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est l’unité de mesure des organismes financiers pour évaluer la capacité de remboursement d’un emprunteur. Ce n’est pas le seul indicateur pris en compte lors d’une étude mais il a une grande importance, lumière sur le calcul d’un endettement.

Mesurer son endettement

Le taux d’endettement est un calcul simple à réaliser et qui permet de connaître la part de dettes dans les finances d’un ménage. Il suffit de diviser les charges de crédits par rapport aux revenus puis de multiplier le résultat par cent. Des outils en ligne comme celui-ci permettent de mesurer rapidement un taux d’endettement.

Idéalement, ce taux ne doit pas dépasser 33%, c’est une limite qui correspond à la capacité d’un emprunteur à rembourser ses dettes. Au-delà, le risque de surendettement s’alourdit, il devient donc difficile de faire face à ses dettes, ce qui est financièrement dangereux.

Plusieurs solutions permettent de rétablir une situation de fort endettement (prêt familial, aides financières, regroupement de crédits, dossier de surendettement) mais la meilleure des solutions reste la prévention.

Les conseils pour son taux d’endettement

Voici plusieurs conseils et astuces pour maintenir son taux d’endettement dans les clous, sans se retrouver en situation de surendettement.

1 – l’accumulation de crédits

Plus vous accumulez de crédits, plus vous vous exposez à un risque de surendettement car en ayant une gestion plus lourde, on est moins attentif et on oublie certains crédits comme par exemple les cartes de paiement (crédits renouvelables).

2 – prévoir une marge

La limite conseillée est de 33%, il ne faut pas pour autant s’endetter à 33% car en cas d’imprévu ou de baisse des revenus, le taux d’endettement peut exploser. Il faut donc prévoir une marge qui permettra d’absorber les accidents de la vie, d’anticiper et de pouvoir prendre des mesures adaptées.

3 – choisir les bons crédits

On parle de plus en plus de malendettement, c’est-à-dire une mauvaise utilisation des crédits, à chaque besoin correspond en général un emprunt adapté. A titre d’exemple, des emprunteurs ne pensent pas forcément au regroupement de crédits pour financer leurs projets et pourtant c’est un financement qui permet de réajuster l’endettement tout en intégrant un nouveau projet (auto, travaux, loisirs, ameublement…).